Les cousins de la mésange charbonnière

Nous allons nous pencher aujourd'hui sur les cousins germains de la mésange charbonnière. Comme vous le savez certainement, les biologistes ont l'habitude de classer l'ensemble des espèces vivantes dans une série de catégories s'emboitant les unes dans les autres. On appelle ça la taxonomie. Nous appartenons, vous et moi, au règne animal, tout comme la mésange charbonnière. A l'intérieur du règne animal, nous appartenons également au même embranchement, celui des chordés. Nos chemins se séparent ensuite, au niveau de la classe: alors que l'être humain fait partie de la classe des mammifères, les mésanges charbonnières appartiennent à celle des oiseaux (logique, non?). Les mésanges charbonnières sont ensuite rattachées à l'ordre des passériformes, puis à la famille des paridés et, enfin, au genre parus. Cet article est consacré uniquement au genre parus.

Le genre parus comprend quatre espèces: la mésange charbonnière (parus major), la mésange de Chine (parus minor), la mésange indienne (parus cinereus) et la mésange montagnarde (parus monticolus). La mésange de Chine, la mésange indienne et la mésange montagnarde sont donc les trois espèces que les biologistes estiment être les plus proches de la mésange charbonnière. Ses cousins germains en somme.

Jusqu'en 2013, le genre parus comprenait bien plus d'espèces - vingt-six en tout - mais une étude scientifique publiée cette année-là a conduit le Congrès ornithologique international à en déplacer vingt-deux d'entre elles dans d'autres genres. La mésange charbonnière reste évidemment relativement proche de ces vingt-deux autres espèces, mais pas autant que des trois espèces nommées ci-dessus.

Mésange de Chine

Par Alpsdake, via Wikimedia Commons
La mésange de Chine (parus minor) est donc l'un des cousins germains de la mésange charbonnière. Comme son nom l'indique, elle vit en Chine, mais également dans une partie du sud-est de la Russie, en Corée et au Japon. Les Anglais la nomment d'ailleurs japanese tit. La mésange de Chine est très proche de la mésange charbonnière et a longtemps été considérée comme une simple sous-espèce de cette dernière. Les deux espèces cohabitent dans certaines régions du sud-est de la Russie.


Mésange indienne

La mésange indienne (parus cinereus) est une autre espèce appartenant au genre parus, tout comme la mésange charbonnière. Longtemps considérée comme une sous-espèce de cette dernière, la mésange indienne a désormais obtenu le rang d'espèce à part entière. Elle vit, comme son nom l'indique, dans la Péninsule indienne, mais également dans une grande partie de l'Asie du Sud-Est et dans le sud de la Chine. Son dos est plus gris que celui de la mésange charbonnière.

Mésange montagnarde

La mésange montagnarde (parus monticolus) est la dernière des quatre espèces appartenant au genre parus. On la trouve dans les forêts de la Péninsule indienne, de Chine, de Taiwan et d'Indochine. Le dos de la mésange montagnarde est plus vert que celui de la mésange indienne - avec qui elle partage en partie son aire de répartition - ou celui de la mésange charbonnière. Elle niche jusqu'à près de 4000 mètres d'altitude dans certaines régions du sud de la Chine, d'où son nom...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire